Digital Marketing

c’est le moment d’y penser !

Jouant sur le registre affectif, elle constitue une occasion de remercier les uns pour leur fidélité, les autres pour leur efficacité. Et de s’intéresser aux personnes plutôt qu’à leur entreprise !

Sur papier ou par e-mail : deux vocations bien distinctes

Bien sûr elle coûte plus cher… mais son impact est incomparable ! La carte de vœux papier, palpable, concrétise l’estime que vous accordez à vos contacts. A vos couleurs mais déconnectée de toute intention commerciale, elle est assortie d’un petit mot manuscrit pour chacun (on évitera la seule carte de visite en guise de
personnalisation !).

Bref, la carte de vœux papier fait PLAISIR… Tour à tour drôle ou sérieuse, impertinente ou traditionnelle, votre prochaine carte donnera le la de votre communication en 2012.

Electronique oui… mais forcément personnalisable

Quitte à investir dans une création originale pour votre carte, autant la décliner en version électronique pour une diffusion plus large et moins coûteuse. Aujourd’hui adopté par un nombre croissant d’entreprises, le format électronique ne doit cependant pas être assimilé à un e-mailing envoyé en volume.

La carte de vœux électronique doit ainsi demeurer un trait d’union de personne à personne et intégrer un espace de personnalisation. On bannira donc les expéditeurs de type contact@societe.com ou mailing-vœux@societe.com au profit d’alias personnalisés.

Pour des envois aussi simples que performants, Indexel vous propose d’utiliser sa plate-forme dédiée : pour un ou plusieurs contacts, utilisez la création HTML de vos vœux et complétez-la par un message personnel. Les e-mails reçus porteront votre nom en guise d’expéditeur et seront donc ouverts, lus… et appréciés.