Digital Marketing

Du bon usage des #Hashtags

Par , Le

Apparus d’abord sur Twitter, ils n’ont pas tardé à envahir les autres réseaux sociaux ainsi que notre quotidien. De Facebook à Google+ en passant par la télévision et les affiches publicitaires, les hashtags ou mots-dièses sont partout. En quoi présentent-ils un intérêt en termes de communication ? Comment les utiliser de manière pertinente ? Décryptage du phénomène.

C’est sur Twitter, début 2007 qu’est apparu le premier hashtag à l’initiative du développeur Chris Messina. Son idée ? Grouper les tweets liés à un sujet de discussion en invitant les tweetos à signaler les mots-clés de leur message par un hashtag. En cliquant sur le mot-clé on accède ainsi à l’ensemble des tweets qui l’intègrent. Le concept est d’abord rejeté par Twitter, mais en octobre 2007 lors des terribles incendies qui ravagent la Californie, de nombreux journalistes commencent à utiliser le hashtag  #SanDiegoFire pour diffuser les dernières informations sur le drame. Les dirigeants du site de microblogging prennent enfin conscience de l’utilité du mot-dièse et intègrent cette innovation à leur réseau social. Suivront alors de nombreux hashtags célèbres comme #Sidibouzid et #Cairo pendant le printemps arabe ou le fameux #RadioLondres pendant les élections présidentielles de 2012.

Des vecteurs de viralité

Si les hashtags ont tout d’abord été liés à l’actualité, les marques n’ont pas tardé à détecter leur immense potentiel marketing. Mieux qu’un simple slogan, ce sont de véritables codes de ralliement et des vecteurs de viralité pour des campagnes de communication à 360°. Et les exemples sont nombreux. <a title="Campagne #MakeItCount de Nike » href= »http://www.complex.com/art-design/2011/12/nike-twitter-launches-makeitcount-campaign-for-2012-on-instagram-with-guest-photographer-13thwitness » target= »_blank »>Nike, <a title="Campagne #MakeOurMark de Levi’s » href= »http://iletaitunepub.fr/2013/09/18/levis-connecte-les-artistes-aux-internautes-objets-aux-reseaux-sociaux/ » target= »_blank »>Levi’s ou <a title="Campagne #Pasdexcuse de Club Med Gym » href= »http://www.strategies.fr/support/image/218630/club-med-gym-club-de-sport-pas-d-excuse-septembre-2013.html » target= »_blank »>Club Med Gym n’ont pas hésité à baser des campagnes entières sur des hashtags en les utilisant sur des supports prints ou en télévision tout en les prolongeant sur le web. Devant cette montée en puissance, les autres réseaux sociaux ont également adopté le mot-dièse. Google+ les intègre dès son lancement en 2011 tandis que Facebook emboîte le pas en juin 2013.

Un coup de pouce pour vos contenus en BtoB

Le grand avantage  des hashtags est de contribuer à améliorer la visibilité de vos contenus sur les réseaux sociaux et contourner certaines limitations contraignantes comme le Edgerank sur Facebook. Comment ? En signalant les mots-clés  de vos  publications via le fameux dièse. Vous pourrez ainsi capter l’attention d’internautes intéressés par les sujets que vous abordez lorsqu’ils feront une recherche sur les réseaux sociaux. Par conséquent, vous serez en mesure de toucher une cible plus importante que votre propre base d’abonnés.

Par ailleurs, les hashtags se révèlent être d’excellents outils de veille pour repérer les sujets abordés par vos concurrents, par les blogueurs influents mais aussi vos clients. Ils peuvent donc servir à amorcer des débats et des discussions qui prolongent les sujets abordés sur votre blog.

Les règles pour utiliser les hashtags de façon efficace

Utiliser des hashtags pertinents : listez les mots-clés en lien avec les sujets que vous traitez et vérifiez leur fréquence d’utilisation sur les réseaux sociaux. Vous pourrez ainsi toucher un maximum d’internautes en les utilisant dans vos publications.

Rebondir sur les trending topics de Twitter : tous les jours, Twitter liste les hashtags les plus utilisés par les internautes dans sa rubrique « trending topics » ou « TT ». Ces mots-dièses indiquent les sujets les plus discutés du jour. Vous pouvez donc les utiliser dans vos publications s’ils sont pertinents pour votre contenu. Vous surfez ainsi sur l’actualité et gagnez en visibilité !

Etre mesuré : évitez d’utiliser plus de trois hashtags dans la même publication. En plus de s’apparenter à du spam, l’excès de mots-dièses peut vous faire perdre en crédibilité et en pertinence.

Faire court : pour qu’il soit cliquable, le hashtag ne doit comporter ni espaces ni caractères spéciaux. Le mieux est donc d’éviter d’utiliser plusieurs mots pour un seul mot-dièse. Exemple : #LancementdeNotreNouveauProduit. Trop long, peu lisible et peu pertinent, ce hashtag ne vous fera pas gagner en visibilité.

fermer
Téléchargez gratuitement

“L'éditorial pour mieux vendre”

“L'éditorial pour mieux vendre”

Plus que jamais, les contenus des entreprises doivent soutenir chaque étape de leurs processus commerciaux. Comment les utiliser au mieux pour gagner des affaires ?

Recevez gratuitement ce nouveau guide de la collection Keywords by Indexel.

Téléchargez l’e-book