Expertise éditoriale

Du storytelling, oui, mais comment ?

Par , Le

La technique n’est pas réservée à la seule communication politique. L’art de raconter des histoires sert aussi à vendre des produits ou des services. Mais à l’ère du marketing digital et de la multiplication des contenus et des récits, il faut savoir séduire tout en restant authentique.

Évacuons tout de suite les ambiguïtés : oui, le storytelling sert à raconter des histoires et non,
cela n’est pas forcément péjoratif. Dans les pays anglo-saxons, par exemple, le mot a une signification plus large qu’en français : une “story” désigne aussi un article de journal. Oublions donc la manipulation des foules par les “spins doctors” et autres conseillers en communication politique pour nous concentrer sur les aspects commerciaux et marketing du storytelling.

En quoi le storytelling peut-il servir aux entreprises ?

Aujourd’hui, les clients n’achètent pas un produit ou une marque s’ils n’adhèrent pas à son “histoire”. Apple, Coca-Cola, Nike sont des exemples emblématiques. Leur storytelling permet en effet
de capter l’attention – du public, de l’internaute, du prospect – en introduisant de l’émotion
dans un récit. Contrairement à l’argumentation classique basée uniquement sur la logique, le registre émotionnel permet au lecteur de s’approprier le message, de devenir un acteur à part entière de l’histoire qui lui est proposée.

Comment faire pour construire son propre storytelling ?

Toute entreprise propose a minima une offre, des produits, un service. Elle s’appuie sur des experts et des vendeurs. Elle a gagné la confiance de ses clients. Elle se distingue de ses concurrents.
Son fondateur a eu une idée originale… Autant d’éléments qui lui permettent de construire
son propre storytelling. La difficulté consiste à décrire ces éléments de manière attractive
et à les scénariser en multipliant les formats.

Quels formats pour son storytelling ?

L’interview d’un client en vidéo, une tribune ou une prise de position du dirigeant, un avis d’expert argumenté, l’interview d’un partenaire, la vulgarisation d’un sujet complexe – sous la forme d’un livre blanc ou d’un e-book – sont autant de formats possibles pour raconter des histoires qui font vendre.

Et maintenant, place à l’action ! Pour démarrer votre storytelling, réfléchissez à l’histoire que vous pouvez raconter. Mettez-vous dans la peau de votre lecteur. On écrit toujours pour quelqu’un : prospect, client, investisseur. Mais attention, écrire des histoires passionnantes pour vos
cibles, vos persona marketing, ne s’improvise pas. Faites-vous accompagner pour définir au moins une ligne éditoriale : celle-ci vous donnera un cap pour la production de vos contenus sur la durée.

fermer
Téléchargez gratuitement

“L'éditorial pour mieux vendre”

“L'éditorial pour mieux vendre”

Plus que jamais, les contenus des entreprises doivent soutenir chaque étape de leurs processus commerciaux. Comment les utiliser au mieux pour gagner des affaires ?

Recevez gratuitement ce nouveau guide de la collection Keywords by Indexel.

Téléchargez l’e-book