Digital Marketing

E-mailing : comment définir ses KPI

Si le contenu et le design constituent deux variables importantes pour une bonne campagne
d’e-mailing, il n’en reste pas moins à analyser correctement les performances de votre mailing.
Voici les principaux indicateurs.

Taux d’ouverture

Votre première campagne vient d’être envoyée ? Maintenant, il vous reste à surveiller le taux d’ouverture. C’est le premier indicateur sur lequel vous devez vous pencher puisqu’il mesure le succès de votre campagne. Ce taux correspond à un ratio entre les destinataires ayant au moins ouvert l’e-mail une fois et le nombre total d’e-mails délivrés. Inutile de vous préciser que l’objet et le nom de l’expéditeur ont une grande influence sur le taux d’ouverture. Sur le secteur BtoB, le taux d’ouverture moyen des campagnes e-mailing se hisse aux alentours de 13%1.

Taux de rebond (soft & hard)

Le taux de rebond, ou parfois appelé le « bounce rate », correspond à la délivrabilité du mail.
A titre de comparaison, pour un courrier physique cela reviendrait à dire « n’habite plus à l’adresse indiquée ». Il existe deux types de bounces : le soft et le hard.

Le soft bounce est une erreur temporaire. Cela signifie que la boîte de réception est pleine ou que le serveur de messagerie est temporairement indisponible.

Le hard bounce signifie que l’adresse n’existe plus.

Selon l’étude réalisée par l’agence MD B2B, le taux de délivrabilité moyen des campagnes e-mailing business to business est de plus de 90%1.

Taux de clic

Maintenant que vous êtes sûrs que vos mails sont bien arrivés à destination, il est intéressant de surveiller le taux de clic. Il représente le deuxième indicateur le plus important de votre campagne, après le taux d’ouverture. Le taux de clic correspond au nombre de personnes ayant cliqué sur un élément de la newsletter (images, liens) par rapport au nombre d’e-mails ouverts. Dans l’analyse de ce chiffre, pensez à dissocier les campagnes d’acquisition des campagnes de fidélisation, car vous n’aurez pas les mêmes résultats. À titre d’exemple, pour une campagne d’acquisition 6% de taux de réactivité constitue une moyenne très satisfaisante.

Taux de désinscription

Enfin, le dernier KPI à prendre en considération est le taux de désinscription. Il représente le nombre d’internautes ne souhaitant plus recevoir votre newsletter. Souvent, ce taux permet de cerner la perception de votre e-mail. Un taux élevé, en général plus de 2 % de désabonnements, correspond à une mauvaise segmentation de votre base de données ou à un contenu inadapté.

Vos indicateurs clés de performance définis, comparez-les à l’étude réalisée par Inox sur les chiffres de l’emailing dans le secteur du btob.

1Source : Campagnes e-mailing BtoB : Les chiffres clés en prospection BtoB

Télécharger gratuitement

Marketing Automation

Recevez gratuitement ce nouveau guide de la collection Keywords by Indexel.
Marketing Automation
Télécharger notre e-book