La grammaire des réseaux sociaux : comment écrire sur Twitter, Facebook, LinkedIn ?

Expertise éditoriale

La grammaire des réseaux sociaux : comment écrire sur Twitter, Facebook, LinkedIn ?

Par , Le

Parlez-vous hashtag, FollowFriday, RT et DM ? Pas facile de s’emparer des codes linguistiques en place sur les réseaux sociaux. Petit traité de grammaire à l’usage des socionautes en herbe.

Moins d’une journée aura suffi pour que Microsoft mette fin à son robot conversationnel Tay sur Twitter, en mars dernier. Après que l’intelligence artificielle a insulté une série d’internautes et commis de nombreux impairs, le géant du net a rapidement mis fin à son expérimentation. Un petit test qui prouve, s’il le fallait encore, que la maîtrise du langage des réseaux sociaux reste un art complexe. Comment s’y prendre pour une marque BtoB ?

Vocabulaire et objectifs

La cible. Si on vous rabâche les oreilles avec cette notion, c’est qu’elle demeure fondamentale dans toute stratégie de content marketing. Savoir à qui l’on parle représente le point de départ pour cadrer son discours sur les réseaux sociaux. En fonction de votre ligne éditoriale, vous veillerez ainsi à respecter le ton, le vocabulaire et le style choisis selon vos objectifs et votre audience.

Les trois indispensables du post sur les réseaux sociaux

  • Le lien raccourci : quelquefois oublié, le lien vers une landing page ou un article de blog est fondamental. Il s’agit du call to action de votre post.
  • L’image : pour distinguer votre post dans la masse du fil d’actualité de votre audience, n’oubliez pas l’image. Un chiffre clé illustré, un lieu connu, des visages… sont autant de moyens de capter l’attention du socionaute. En moyenne, un post Facebook est 33 % plus partagé lorsqu’il comporte une photo, selon une étude Hubspot.
  • Le hashtag (#) : sur Twitter, Instagram et – dans une moindre mesure, Facebook – les hashtags sont source de trafic supplémentaire. À condition de les vérifier !

C’est que votre cible détermine l’ensemble de votre production éditoriale, sur les réseaux sociaux bien plus qu’ailleurs. Sur Twitter ou LinkedIn, vous vous adressez directement à votre audience qui fait, ou non, le succès de vos messages. Vous apparaissez au milieu d’un fil d’actu souvent chargé et devez vous distinguer par un propos clair, court, incisif et interpellant.

En BtoB, loin de l’exercice narcissique tant décrié sur Facebook ou Instagram, l’animation d’un réseau social de marque doit placer les lecteurs au centre : vérifiez donc que votre post comporte davantage de deuxièmes personnes que de premières et n’hésitez pas à poser des questions directement à vos lecteurs. De même, privilégiez toujours la voix active et veillez à ce que votre propos contienne une information, un fait, un événement (un chiffre clé dans l’image, par exemple) que les socionautes BtoB seraient susceptibles de partager.

Syntaxe et ponctuation

Mais que veut dire « faire court » sur les réseaux sociaux ? Le spécialiste CoSchedule a fait le point à partir des posts à succès pour déterminer la longueur idéale.

logo facebook
40
caractères
en moyenne
logo facebook
71 à 100
caractères
maximum
logo facebook
25
mots
 

 

 

Dans cet espace très court, les éléments ne se placent pas n’importe comment. Les réseaux sociaux ont établi une série de normes tacites sur l’ordre des mots dans un post. Ainsi, pas question de mettre votre lien au début du message. L’ordre « canonique » consiste à écrire d’abord son message avec au maximum deux hashtags puis le lien et enfin la mention de la source, si besoin.

Côté ponctuation, le chercheur et statisticien Dan Zarrela a fait le test il y a quelques années. Ses conclusions : les retweets possèdent en moyenne davantage de signes de ponctuation que les tweets non partagés. N’oubliez donc pas les virgules, guillemets et autres points de suspension lorsque vous écrivez sur les réseaux sociaux.

Enfin, si vous passez maître dans l’art du « message social », il ne vous reste plus qu’à participer au #TwitterFiction Festival, un concours de petites histoires en 140 caractères lancé chaque année au mois de mai. En attendant, vous pouvez toujours suivre notre webinar : Comment utiliser Twitter en BtoB ?

Les abréviations de Twitter à connaître 
RT : le retweet consiste à ajouter un post Twitter à son propre fil.
FF : le #FollowFriday consiste à recommander un tweetos intéressant, le vendredi.
DM : les « direct messages » sont des messages privés envoyés entre tweetos sans apparaître dans les fils d’actu.
fermer
Téléchargez gratuitement

“L'éditorial pour mieux vendre”

“L'éditorial pour mieux vendre”

Plus que jamais, les contenus des entreprises doivent soutenir chaque étape de leurs processus commerciaux. Comment les utiliser au mieux pour gagner des affaires ?

Recevez gratuitement ce nouveau guide de la collection Keywords by Indexel.

Téléchargez l’e-book