Lab créa

Le flat design, t(r)op tendance !

Par , Le

Comme je l'énonçais dans un précédent article (lire l'article), le flat design – ou Modern UI – est une tendance forte de 2013. Directement inspirée du design classique suisse et mise au goût du jour par Microsoft et Google, ce type d'interface semble désormais être utilisé partout et par tous. Mais est-il pertinent de suivre cette mode les yeux fermés ?

Une définition du flat design

Le flat design correspond à un style graphique très épuré. Certains le nomment même, peut-être à tort, « Minimal Design ». Exit les éléments perturbateurs comme les jeux sur les volumes, les dégradés et autres effets en tous genres. Les éléments sont simples, lisses et n’ont jamais un but décoratif. En bref, le graphisme de l’essentiel.

Si le flat design peut trouver ses inspirations dans le design classique helvète, la sortie de la nouvelle interface Microsoft (déjà amorcée sur Xbox) et la présence quasi omnisciente de Google (et donc de ce style) dans tout ce qui touche au web, rendent ce principe graphique inévitable. Pour autant faut-il, comme nombre de web designers, se jeter sur cette tendance en utilisant le flat design à toutes les sauces et pour tous les plats ?

 Nest

 Microsoft

 Skype

Le web design, un travail de conception avant tout

Petit rappel. Le web design désigne la conception de l’interface web : l’architecture interactionnelle, l’organisation des pages, l’arborescence et la navigation. Vient ensuite seulement la conception graphique – ou comment offrir l’interface web la plus attractive pour une cible et des problématiques données. La conception et le graphisme sont bien entendu liés mais ne doivent en aucun cas sacrifier à la qualité de l’expérience utilisateur.

Aussi, choisir de partir sur un design plutôt « flat » suppose que cela serve l’ergonomie générale d’un site web et cela en rapport avec ses cibles et son propos. Ce principe de base semble souvent mis au rang des pratiques oubliées tant certains web designers préfèrent la forme au fond, la mode à l’efficacité. En effet, une UI (User Interface, interface utilisateur) extrêmement épurée peut rendre la navigation difficile tout comme une interface réaliste peut également être pénalisante.

L’idée ici n’est pas de relancer le faux débat entre flat design et skeuomorphisme (cf. article sur les tendances de 2013) mais de signifier, encore et toujours, que les ingrédients d’un site web réussi résident dans la juste mesure des différents éléments tant ergonomiques que visuels. Choisir un style graphique par simple effet de mode ne permettra jamais d’atteindre des sommets de créativité, mais au contraire de rester flat.

fermer
Téléchargez gratuitement

“L'éditorial pour mieux vendre”

“L'éditorial pour mieux vendre”

Plus que jamais, les contenus des entreprises doivent soutenir chaque étape de leurs processus commerciaux. Comment les utiliser au mieux pour gagner des affaires ?

Recevez gratuitement ce nouveau guide de la collection Keywords by Indexel.

Téléchargez l’e-book