Quatre bonnes raisons pour réaliser votre site web en mode agile

Digital Marketing

Quatre bonnes raisons pour réaliser votre site web en mode agile

Par , Le

64 % des fonctionnalités d’un site web sont peu voire pas du tout utilisées. Issu d’une enquête du cabinet Standish Group, le chiffre fait froid dans le dos. Et si la méthode agile vous aidait à mieux appréhender les besoins des utilisateurs finaux ? Voici quatre bonnes raisons de foncer, en toute agilité.

 

L’approche traditionnelle dite « en cascade » ou « cycle en V » consiste à mener le projet en trois phases distinctes : conception, développement, recette. À l’inverse, l’approche agile revient à piloter le projet par les fonctionnalités plutôt que par les phases en le découpant en plusieurs mini-projets à part entière, dénommés sprints. Alors que la première approche prédit à l’avance le déroulé du projet, du planning et de l’utilisation du site, la seconde fait la part belle aux feedbacks des utilisateurs et à l’amélioration continue.

Méthode en cascade

 

Méthode agile

 

Un site internet en phase avec les besoins des utilisateurs

« Notre plus haute priorité est de satisfaire le client en livrant rapidement et régulièrement des fonctionnalités à grande valeur ajoutée. » Le premier principe du manifeste agile donne le ton. La satisfaction des utilisateurs doit être la priorité absolue. Le principe est simple : livrer, à l’issue de chaque sprint (d’une durée de 2 et 4 semaines), une fonctionnalité du site testable. Le but est de recueillir les retours des utilisateurs au plus tôt pour détecter et ajuster les écarts entre objectif et réalité.

Cette approche empirique supprime l’effet tunnel, première cause d’échec des projets. Plus besoin de patienter jusqu’à la fin des travaux pour découvrir votre site web et savoir si les attentes exprimées au départ correspondent réellement à l’usage de vos cibles. La méthode agile inspecte le site web à l’issue de chaque sprint – et adapte le projet en conséquence – pour ne jamais perdre de vue la satisfaction utilisateur.

Un budget maîtrisé

Avec l’approche traditionnelle, un nouveau besoin utilisateur qui intervient en cours de projet nécessite le développement d’une nouvelle fonctionnalité et donc un nouveau devis… Cette nouvelle fonctionnalité peut bouleverser le design, les spécifications fonctionnelles et le développement du site web. Par conséquent, plus le nouveau besoin arrive tard, plus la note risque d’être salée.

« Accueillez positivement les changements de besoins, même tard dans le projet. Les processus agiles exploitent le changement pour donner un avantage compétitif au client. » Le deuxième principe du manifeste agile rassure. Mais comment intégrer concrètement de nouveaux besoins en cours de projet sans impacter le planning et le budget ? Le secret agile, c’est le troc !

Le troc permet d’intégrer le nouveau besoin exprimé tout en renonçant à une fonctionnalité à faible valeur ajoutée pour l’utilisateur. Évidemment, le troc n’est possible que si la fonctionnalité abandonnée n’a pas encore été conçue et que la charge de travail pour la nouvelle fonctionnalité équivaut à celle abandonnée.

Un time to market réduit

L’une des premières étapes d’un projet agile consiste à identifier la version minimale du futur site web. Parmi toutes les fonctions listées dans votre cahier des charges, laquelle est la plus précieuse pour vos utilisateurs ? En clair, par quoi commencer ? Vous pouvez répondre à cette question ? Félicitations ! Vous avez défini l’objectif du premier sprint.

Livrer régulièrement — à l’issue de chaque sprint — de nouvelles fonctionnalités utilisables et prioriser les développements selon leur valeur pour l’utilisateur présente un avantage majeur : raccourcir le time to market. Plus besoin de développer toutes les fonctionnalités attendues pour mettre en ligne le nouveau site web. L’agilité autorise la mise en production rapide d’une version basique de l’outil, enrichie régulièrement par de nouvelles fonctionnalités.

Une qualité optimale

Équipes auto-organisées, valorisation des individus, rythme de développement soutenable, dialogue en face à face… Les méthodes agiles s’attachent à créer un cadre motivant pour les membres de l’équipe projet. Le calcul est simple : plus l’équipe sera impliquée et engagée, plus le résultat sera de qualité.

Côté développements informatiques, plusieurs techniques aident à viser l’excellence. Parmi elles : la programmation en binôme. Deux développeurs travaillent ensemble sur la même fonctionnalité. À deux derrière l’écran, l’un prend le rôle de pilote : il code. L’autre, celui de copilote : il anticipe, aide et vérifie le code pour s’assurer de sa cohérence. L’avantage ? une qualité maximale de la fonctionnalité développée avec un code uniforme et cohérent.

fermer
Téléchargez gratuitement

Cahier des charges type :
la refonte d'un site web

Cahier des charges type : <br>la refonte d'un site web

Aspects techniques, ergonomiques et graphiques, choix du CMS, organisation SEO et SEA, stratégie éditoriale, intégration de CRM, hébergement… La refonte d’un site web recouvre de multiples aspects. Comment ne rien oublier lors de vos appels d’offres ? Ce cahier des charges type est fait pour vous !

Recevez gratuitement ce cahier des charges type.

Téléchargez le cahier des charges