Digital Marketing

Rater la refonte de son site web en 7 (mauvaises) leçons

Par , Le

Refondre son site web c’est stimulant ! À tel point que ça peut donner envie de foncer tête baissée en oubliant de se poser les bonnes questions. Inspiré de faits réels et bien trop courants, voici les sept grands classiques pour rater son projet.

 

1. Supprimer les pages web les moins visitées

Un projet de refonte commence par une analyse de l’existant. Quelles sont les pages indispensables, perfectibles ou inutiles ? Rester focalisé uniquement sur le nombre de visites générées par chaque page et conclure que celles qui génèrent le moins d’audience sont inutiles est une erreur. Prêtez attention au temps passé. Une page peu visitée mais consultée longtemps bénéficie sûrement d’un potentiel à exploiter.

 

2. Limiter sa stratégie SEO à des mots clés génériques

Nul doute que votre site actuel n’est pas optimisé pour le référencement naturel (SEO). Et pour cause, c’est une tendance de fond que l’on observe depuis trois ans seulement. Mais le SEO ne s’improvise pas ! Si vous vous focalisez sur des mots clés génériques liés à votre activité, vous vous trompez de bataille. C’est la loi de la longue traîne qui règne. Autrement dit, votre audience provient de mots clés très ciblés et peu recherchés. Pour de meilleurs résultats, misez donc sur du spécifique et utilisez les bonnes balises.

 

3. Conserver son CMS coûte que coûte

Au rythme où vont les évolutions technologiques, votre Content Management System (CMS) n’est peut-être plus forcément adéquat. Wordress, Drupal, Joomla et d’autres seront plus au moins adaptés à l’envergure de votre projet et aux fonctionnalités attendues. De plus, ces outils évoluent sans cesse. Pour le choix du CMS, restez ouverts !

 

4. Sous-estimer l’importance des contenus

Le contenu est le carburant qui donne de la visibilité à votre site, informe vos cibles, valorise votre image et, surtout, génère des leads. Que vous passiez par une agence ou que vous rédigiez vous-mêmes, gardez en tête que cette étape prend du temps et qu’elle fait partie intégrante de votre stratégie. Au-delà du SEO et des contacts générés, les contenus web vous aident à construire votre réputation sur la durée. Un objectif à long terme qu’il ne faut pas sous-estimer.

 

5. Négliger l’accessibilité de son site internet

Saviez-vous que le trafic web sur mobile a doublé en trois ans avec une part d’audience estimée à 29 % ? Google favorise par ailleurs le référencement des sites mobile-friendly. Votre site doit donc être impeccable sur tous les équipements. Pour le vérifier, une seule solution : tester ! Mais pas question de le faire vous-même, des outils existent. Piresponsive, par exemple, teste votre site sur tous les devices. Browsershots vérifie l’affichage sur tous les navigateurs.

 

6. Tester l’ergonomie du site web sans avis extérieur

Malgré votre implication et toute l’énergie que vous avez déployée pour que le site soit parfait, vous n’êtes pas le mieux placé pour en vérifier l’ergonomie. L’enjeu lors d’une refonte ? Parvenir à faire peau neuve sans dérouter les utilisateurs de l’ancien site. Pour identifier les forces et lacunes de l’arborescence du site internet, choisissez des utilisateurs novices et des utilisateurs familiers de votre site, puis croisez les données.

 

7. Bâcler les redirections d’URL

Gare à l’erreur 404 très nocive en matière de SEO ! Créer des règles de redirections 301 est indispensable. Il s’agit d’indiquer à Google que l’URL de la page a changé de façon permanente. Cette étape est essentielle pour maintenir à niveau son référencement naturel et conserver le trafic des anciennes pages. Deux solutions : l’intervention via le fichier htaccess ou la redirection PHP. Plus simple encore, chaque CMS propose nativement des modules de redirections. Servez-vous d’outils comme Xenu (ou Integrity sous Mac) pour lister les URLs à rediriger, repérer les liens cassés et le duplicate content. Pensez à faire une ultime vérification avant la mise en ligne du site web.

 

eStat’Web Mediametrie

fermer
Téléchargez gratuitement

Cahier des charges type :
la refonte d'un site web

Cahier des charges type : <br>la refonte d'un site web

Aspects techniques, ergonomiques et graphiques, choix du CMS, organisation SEO et SEA, stratégie éditoriale, intégration de CRM, hébergement… La refonte d’un site web recouvre de multiples aspects. Comment ne rien oublier lors de vos appels d’offres ? Ce cahier des charges type est fait pour vous !

Recevez gratuitement ce cahier des charges type.

Téléchargez le cahier des charges