PRW-header

Digital Marketing

Retour sur le salon E-commerce :
le SEO sera mobile ou ne sera pas

Par , Le

35 000 visiteurs. 600 exposants. 500 prises de paroles. Pour sa première édition, du 23 au 25 septembre, la Paris Retail Week a vu les choses en grand. Au centre de l’attention des participants ? Le SEO. En attendant la grande annonce du 1er novembre de Google...

À écouter les experts du Salon, on peut immédiatement constater à quel point – une nouvelle fois – Google tire les ficelles en matière de référencement naturel. Régulièrement, le géant du net modifie ses algorithmes et bouleverse les règles du SEO. Cette année, l’accent est mis sur le mobile.

Optimiser son SEO pour une stratégie omnicanale

Le 21 avril dernier, le géant de Mountain View a déclaré qu’un site devait être “responsive”, c’est-à-dire “mobile friendly”, sous peine d’être déclassé. Le couperet est tombé, vive le mobile ! Néanmoins, le site internet étant la base fondamentale pour une présence digitale efficace, il est indispensable d’optimiser ses techniques SEO. Les professionnels du salon ont donc fait quelques rappels :

  • L’ergonomie reste un facteur clé de succès. La mise en page est à soigner.
  • Penser à réécrire ses url pour leur donner du sens.
  • Respecter la règle des 3 clics
  • Produire des textes originaux et pertinents car la lutte contre le contenu dupliqué reste le fer de lance de l’algorithme Panda.

Chacun peut désormais tester si son site est “mobile friendly” sur la console de Google. Si le score est en deçà des 75/100, il faut revoir la copie ! D’autant que tout laisse à croire que Google va resserrer ses exigences sur la navigation mobile. La dernière annonce met en lumière sa volonté d’offrir à l’usager une expérience “optimale”. Dès le 1er novembre, la présence d’interstitiels de téléchargement d’applications intrusifs rendra vos pages mobiles non compatibles. A bon entendeur.

Comment booster sa présence sur smartphone ?

Être présent sur le mobile est devenu une nécessité pour les entreprises. Oui, mais comment ? Avec une application ? Un site responsive ? Un site mobile ? C’est un choix important qui doit découler d’une vraie réflexion marketing.

Concernant les applications, il faut être au fait de  la grande difficulté de se positionner sur le marché. Selon “ Think with Google”, 38 % des applications sont effacées à peine téléchargées et seules 26 % des applis présentes sur votre smartphone sont utilisées quotidiennement. En outre, il est difficile de sortir du lot sur les stores. Pour cela, il faut avoir une description claire et percutante, de beaux visuels et des avis pertinents et positifs ainsi qu’un nombre de téléchargements conséquents. Mais est-ce utile lorsque l’on sait que 60 % des applis sont découvertes en dehors des stores ? Prévoyez un budget pour la pub !

Il est aussi possible de réaliser un site mobile, un site en .m dont les url diffèrent du site deskstop. Mais les problèmes techniques sont fréquents. Certaines pages destinées aux mobiles sont parfois indexées par Google et apparaissent alors sur la version Deskstop. Les redirections doivent aussi se faire en 302 et non comme à accoutumée en 301. Cette mauvaise gestion des redirections peut être fatale au référencement de votre site. Google recommande d’opter pour une version responsive : il n’y a ainsi qu’un seul contenu et les mêmes url, quel que soit le device utilisé.

fermer
Téléchargez gratuitement

“L'éditorial pour mieux vendre”

“L'éditorial pour mieux vendre”

Plus que jamais, les contenus des entreprises doivent soutenir chaque étape de leurs processus commerciaux. Comment les utiliser au mieux pour gagner des affaires ?

Recevez gratuitement ce nouveau guide de la collection Keywords by Indexel.

Téléchargez l’e-book