4-regles-header

Expertise éditoriale

Stratégie éditoriale et fidélisation :
4 grandes règles digitales incontournables

Par , Le

Blogs, réseaux sociaux, newsletters... Les supports digitaux à valeur ajoutée pour vos clients n’ont jamais été aussi variés. Et s’ils multiplient les opportunités de fidélisation, une stratégie éditoriale est indispensable à votre réussite. Voici quatre grandes règles pour conjuguer contenu pertinent et engagement client.

Savoir attirer les internautes sur votre site web et les transformer en clients représente déjà une grande victoire. Mais même lorsque l’objectif est atteint, la partie n’est jamais définitivement gagnée. Le nouveau défi consiste alors à conserver leur attention, à créer de l’engagement pour, à terme, signer de nouvelles affaires avec eux. Comment fidéliser ses clients et construire de la préférence pour vos solutions ou votre marque ? Voici quatre étapes essentielles.

1) Créer et optimiser son écosystème digital

chiffreDésormais, l’écosystème digital d’une entreprise ne peut plus se résumer à un site web et quelques pages sur les réseaux sociaux pour occuper le terrain. Une simple présence digitale ne vous apportera pas grand chose et ne répondra sûrement pas à vos objectifs commerciaux si elle n’est pas optimisée. Et pour cela, elle doit être le prolongement d’une stratégie éditoriale pensée en amont. Qu’est­ ce que je veux dire ? A qui je veux le dire ? Sous quelle forme ? Est-ce un blog ? Un webzine ? Des ressources téléchargeables sur mon site ?

Une fois ces points clarifiés, il faut penser à la promotion de vos contenus via les réseaux sociaux. Là encore, il faut optimiser. Inutile d’être présent sur toutes les plates­formes sociales à la fois. Vous n’aurez ni le temps, ni le budget pour les animer. Votre présence doit être définie en fonction de la typologie de vos cibles et non pas par la popularité de tel ou tel réseau.

S’engager sur Facebook ou LinkedIn, par exemple, impose de prévoir un budget de promotion pour vos publications. Sinon, elles ne seront tout simplement pas vues ! Parfois, il sera plus judicieux de se concentrer sur un réseau moins populaire mais sur lequel vous serez sûrs de toucher votre cible. A ce titre, par exemple en BtoB, Google + peut constituer une alternative à Linkedin via ses communautés professionnelles très engagées.

2) Définir les contenus à partager

Le choix des contenus à partager est un point essentiel. Tous doivent scrupuleusement respecter votre ligne éditoriale. Si vous prenez le risque de vous disperser pour faire du remplissage en période creuse, il est possible que vous déstabilisiez vos lecteurs. Un seul mot d’ordre : la valeur ajoutée. Quelle que soit votre stratégie éditoriale, vos contenus doivent apporter une valeur clairement perçue par vos cibles. En d’autres termes, ils doivent être uniques et différenciés par rapport à la concurrence.

Et cette dernière n’est pas uniquement constituée d’entreprises évoluant dans le même secteur d’activité que le vôtre. Sur le web, vous serez également concurrencés par des sites et des blogs spécialisés qui aborderont les mêmes thématiques que vous. C’est pour cela que vos articles d’expertise, vos actualités et même vos vidéos ne devront pas être trop directement promotionnels. L’objectif étant d’attirer l’attention de vos cibles d’une façon qualitative et non purement publicitaire pour susciter l’engagement.

3) Recruter sa communauté

Pas de fidélisation efficace sans communauté de clients ! Et pour que cette communauté existe, il faut d’abord commencer par la recruter. Heureusement, les moyens à votre disposition ne manquent pas. Il est cependant nécessaire de les orchestrer telle une véritable campagne de communication :

  • Sollicitez votre base de données : vous disposez d’un CRM ? Vous avez déjà constitué une base solide de clients ? Vous pouvez inviter ces contacts à rejoindre votre page sur les réseaux sociaux ou visiter votre webzine nouvellement créé.
  • Communiquez en ligne : les réseaux sociaux permettent de faire la promotion de vos pages. Le ciblage des publicités payantes y est plutôt efficace pour un coût limité et une bonne visibilité.
  •  Capitalisez sur les supports produits par votre entreprise : n’hésitez pas à signaler votre présence sociale ou l’existence de votre blog sur vos brochures, leaflets ou même vos signatures d’e­mails.
  • Ne négligez pas le discours en face à face : n’hésitez pas à parler de vos initiatives à vos clients et leur présenter votre démarche éditoriale ainsi que son intérêt pour leur eux.

4) Animer sa communauté

L’erreur classique est de croire que pour faire vivre sa communauté, il suffit de l’alimenter régulièrement avec du contenu de qualité. Ce n’est pas suffisant ! Il faut également créer l’engagement indispensable à la fidélisation. Comment ? En encourageant votre audience à s’exprimer, à réagir et à interagir avec vos contenus. C’est là l’essence même du Web 2.0 et de l’inbound marketing. Non seulement, cela boostera votre visibilité mais, en plus, vous serez en mesure de recueillir des informations intéressantes sur vos clients tout en étant au plus proche de leurs intérêts. Et pour entretenir cette proximité, plusieurs pistes sont possibles : leur donner la parole dans des vidéos, les interviewer, réaliser des baromètres… Autant de contenus qui les mettent en valeur et qui renforcent leur fidélisation.

capture

 

fermer
Téléchargez gratuitement

“L'éditorial pour mieux vendre”

“L'éditorial pour mieux vendre”

Plus que jamais, les contenus des entreprises doivent soutenir chaque étape de leurs processus commerciaux. Comment les utiliser au mieux pour gagner des affaires ?

Recevez gratuitement ce nouveau guide de la collection Keywords by Indexel.

Téléchargez l’e-book