Trois évolutions techniques pour booster les performances de votre site web

Lab créa

Trois évolutions techniques pour booster les performances de votre site web

Par , Le

Un gain d’une seconde de temps de chargement des pages web et la chaîne de supermarché Walmart constate 50 % d’augmentation de son taux de conversion ! Performance, sécurité, référencement naturel… décryptage de trois évolutions techniques à prendre en compte pour optimiser votre site internet.

 

Le PHP7 passe la seconde

La nouvelle mouture du langage PHP, sortie en 2016, apporte un grand nombre de nouvelles fonctionnalités, mais son véritable atout est ailleurs. Le PHP7 permet surtout d’obtenir des performances bien meilleures. L’éditeur du langage, Zend, annonce des sites web de 25 % à 70 % plus rapides avec le même serveur, ce qui n’est vraiment pas négligeable ! WordPress a été mis à jour début 2017 afin de mettre en place le PHP7. Il est donc fortement recommandé de prendre en compte cette évolution en mettant à jour votre CMS. C’est que les secondes sont précieuses pour les internautes. En France, la chaîne Etam affirme avoir gagné 20 % de taux de conversion après être passée sous la barre des 0,7 seconde de temps de chargement de ses pages web. Un critère que Google regarde d’ailleurs de plus en plus près. À bon entendeur…

Le PHP7 passe la seconde

 

Le HTTPS rassure vos utilisateurs

Comme son nom l’indique, le protocole de connexion HTTPS va plus loin que son petit frère, le HTTP. Son atout ? Un niveau de chiffrement qui protège les utilisateurs. En effet, ce nouveau protocole sécurisé a d’abord été créé afin de crypter les données sensibles des sites bancaires et de vente en ligne. Alors pourquoi prendre en compte cette évolution pour votre propre site web ?
Première raison : Google. Depuis 2015, les sites en HTTPS sont mieux référencés par les algorithmes du moteur de recherche car ils sont plus sûrs pour les utilisateurs. De plus, depuis plusieurs mois, les navigateurs indiquent une « connexion non sécurisée » pour les sites en HTTP afin de forcer les développeurs web à systématiquement crypter la connexion entre le site web et l’utilisateur.

L’AMP fait place nette au mobile

L’AMP (ou Accelerated Mobile Pages), est un nouveau format d’article proposé par Google. Sa spécificité ? Il est orienté 100% mobile. Pour optimiser l’affichage des contenus sur smartphone, l’AMP supprime de nombreuses lignes de code parasites et améliore ainsi le temps de chargement des pages web. De plus, un site proposant des articles en AMP ressortira plus facilement sur Google. Cerise sur le gâteau : les articles ont même un espace réservé en haut de la page des résultats du moteur de recherche.

Dans un premier temps réservé aux articles de blog, Google est en train de faire évoluer son nouveau langage afin de l’adapter aux sites de e-commerce. D’ailleurs, les sites l’ayant déjà adopté ont tous augmenté leur taux de visites sur mobile, ainsi que leur taux de transformation.

Côté technique, l’AMP est simple à mettre en place pour quelqu’un maitrisant le HTML : il suffit simplement de suivre les directives de la documentation officielle. Google propose également un validateur en ligne afin de tester votre site web. Avec tout cela, vous serez paré pour donner un grand coup d’accélérateur aux performances de votre site et doper vos taux d’audience et de conversion.

fermer
Téléchargez gratuitement

Cahier des charges type :
la refonte d'un site web

Cahier des charges type : <br>la refonte d'un site web

Aspects techniques, ergonomiques et graphiques, choix du CMS, organisation SEO et SEA, stratégie éditoriale, intégration de CRM, hébergement… La refonte d’un site web recouvre de multiples aspects. Comment ne rien oublier lors de vos appels d’offres ? Ce cahier des charges type est fait pour vous !

Recevez gratuitement ce cahier des charges type.

Téléchargez le cahier des charges