Digital Marketing

SEO + UX = SXO, l’équation pour votre référencement ?

Agence conseil & communication digitale

[chapo]Enfant né de l’union du SEO et de l’UX, le SXO a le vent en poupe. Ce regain d’attention vient des mises à jour de l’algorithme de Google qui tente de mieux comprendre les intentions des utilisateurs en se mettant à leur place. Mais ce SEO 2.0, comme certains l’appellent, a-t-il de réelles conséquences sur la position de vos pages dans les résultats de recherche ? Je décode tout ça pour vous.[/chapo]

SXO = SEO + UX

Avant de rentrer dans le vif du sujet, un petit rappel de définitions s’impose. Là où le SEO (Search Engine Optimisation) ou référencement naturel est l’ensemble des pratiques permettant d’améliorer la visibilité des pages de votre site web dans les résultats des moteurs de recherche, l’UX (User Experience) se concentre sur l’optimisation de la navigation des visiteurs sur votre site. Un menu clair, une ergonomie et une accessibilité pensées pour tous les profils seront, par exemple, des critères d’amélioration de l’expérience de vos utilisateurs.

Et le SXO (Search eXperience Optimization) dans tout ça, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit tout simplement de la fusion de ces deux techniques afin d’optimiser l’expérience de recherche de vos utilisateurs. Mais alors, un bon UX Design permettra-t-il enfin à votre marque d’accéder à la première place des résultats de Google ? Pas si simple ! Il y a quelques nuances à prendre en considération.

Google + SXO = ?

En effectuant mes recherches en ligne sur le SXO, j’ai lu plein de promesses merveilleuses telles que :

[citation name=’Jean-Michel Random’ fonction =  » company =  » link =  » target=’_self’ content=’En réduisant la vitesse de chargement de mon site et en ajoutant un fil d’Ariane, je vais gagner pleiiiiins de places sur Google’]

Attention aux quiproquos : l’UX n’est PAS un critère majeur dans l’algorithme de Google. La seule raison d’existence des moteurs de recherche est de fournir la meilleure réponse aux questions posées par les internautes, ni plus ni moins. Si cette réponse se trouve sur un site au design des années 2000, tant pis pour l’UX, mais au moins l’utilisateur aura sa réponse.

L’UX n’est pas un critère majeur mais reste ce qu’on appelle un critère “light”, ce qui signifie qu’entre deux sites web proposant la même réponse à une question, Google privilégiera le site ayant la navigation la plus claire et la vitesse de chargement la plus courte. La priorité de Google reste et restera le contenu. Avoir un bon UX n’impactera donc pas (ou très très peu) votre position dans les SERP (les pages de résultats de recherche).

Mais alors, à quoi sert-il vraiment ?

L’UX n’est que la continuité de l’expérience générale que vous proposez aux internautes. Vous attirez les visiteurs sur votre site grâce à votre SEO et vous les gardez chez vous grâce à votre UX design.

En résumé, pour moi le SXO n’est pas 1 + 1 = 2, mais plutôt 1 + 1 = 11

jean-claude-van-damme

Si on parle autant du SXO, c’est qu’il permet d’additionner tous les avantages qui résultent d’une bonne stratégie SEO et d’une expérience utilisateur bien pensée. Ni plus ni moins.

Quels conseils pour votre stratégie SXO ?

Le premier conseil, c’est Olivier Andrieu, expert reconnu du référencement naturel chez Abondance, qui vous le donne.

[citation name=’Olivier Andrieu’ fonction = ‘Consultant SEO’ company =  » link =  » target=’_self’ content=’Il ne faut pas prendre pour argent comptant toute la communication de Google. Prenez en compte ces informations et faites votre propre expérience.’]

En effet, le SEO, c’est 90% de Test & Learn. Ce qui est vrai pour les uns ne sera pas forcément vrai pour les autres. Alors effectuez vos propres tests, à force de tâtonnements et d’expérimentations vous trouverez la stratégie idéale pour votre entreprise. Ensuite, penchez-vous sur votre UX de manière plus globale. Cela n’impactera pas directement votre référencement naturel, mais cela influencera très fortement vos conversions. Mon conseil : mettez-vous à la place de vos utilisateurs, réfléchissez à ce qu’ils viennent chercher sur vos pages et rendez-le facilement accessible.

Également, ne négligez pas votre maillage interne, tous les liens internes qui relient vos pages les unes aux autres, en proposant des contenus similaires et des CTA visibles et attractifs vers des pages proposant des contenus premium tels que des livres blancs ou des guides pratiques.

Dernière petite astuce, et non des moindres : les données structurées, qui permettent à Google de mieux comprendre vos contenus, voire de mieux les afficher dans ses pages de résultats. On appelle cela les rich snippets, et parce qu’une image vaut mille mots, voici un exemple :

Entre ces deux liens, sur lequel préférez-vous cliquer ? Celui qui se vante de proposer la meilleure recette ou celui qui, en plus de montrer de délicieuses crêpes qui donnent envie, montre que 156 personnes aiment cette recette et lui ont donné une note de 5/5 ? Voilà le pouvoir des rich snippets !

Les rich snippets permettent de montrer à Google différents contenus mis en avant en indiquant très clairement leurs caractéristiques afin qu’il puisse les récupérer régulièrement et les afficher dans ses résultats sans action de votre part. Plus besoin d’attendre que les robots viennent crawler votre page pour que le nombre d’avis ou votre note change, Google le fait beaucoup plus rapidement grâce aux rich snippets !

Attention à ne pas confondre les rich snippets avec le featured snippet qui lui est le résultat affiché dans un encart avant les résultats de recherche. Le featured snippet est communément appelé “Answer Box” et est très rapidement devenu la position 0 des résultats Google, créant ainsi la tendance des recherches 0-clic dont nous parlerons dans un prochain article.

Pour conclure, vous aurez compris que le SXO n’est pas la panacée de votre stratégie de référencement naturel. Une bonne UX n’attirera pas plus de visiteurs depuis Google, mais en revanche les fera rester sur votre site, remplir des formulaires, télécharger des contenus premium ou s’inscrire à vos webinars. Autant d’actions qui alimenteront votre génération de leads ! Sans oublier que le SXO, en combinant les briques essentielles que sont le SEO et l’UX, contribuera à améliorer votre image de marque auprès de vos visiteurs.

La ressource pour aller plus loin

SEO et content marketing, jamais l’un sans l’autre

E-book : SEO et content marketing, jamais l'un sans l'autre

Lire également

Vous avez encore faim d’actus ?

Tous les mois, régalez-vous des dernières nouveautés marketing, directement servies dans votre boîte mail !