Marque employeur

Recrutement & réseaux sociaux : le big love

Tous les services RH le savent : la guerre des talents fait rage ! Pour recruter la « perle rare », votre entreprise peut dépenser une petite fortune auprès des chasseurs de têtes… Ou se simplifier la vie et réduire son budget grâce aux réseaux sociaux. Suivez mes conseils.

Le recrutement de profils qualifiés devient particulièrement compliqué avec un nombre croissant d’entreprises à la recherche de candidats en sous-nombre : développeurs, designers produit ou analystes data ne sont que quelques postes pour lesquels la compétition est féroce. Alors oui, beaucoup d’entreprises se tournent vers les chasseurs de tête et leurs réseaux parfois très pointus pour trouver le mouton à cinq pattes. Mais avec l’avènement des réseaux sociaux, ne serait-il pas temps de prendre en main soi-même cette activité stratégique et ainsi gagner en réactivité… tout en allégeant son budget RH ?

Un tweet ? Un job !

Agence pour l’emploi, petites annonces ou forums spécialisés : toutes ces formes de recrutement ont, un jour, trouvé leur public. Mais il faut le dire, la génération Y ou même Z est aujourd’hui très fortement digitalisée, y compris pour le recrutement.

Je ne compte plus le nombre de personnes rencontrées qui m’expliquent avoir trouvé leur poste grâce au réseaux sociaux. Dernier exemple en date, une amie ingénieur data a tout simplement été recrutée dans une très belle startup sur Berlin grâce à… un simple tweet.

un tweet un job

 

Basée à Budapest à l’époque, elle cherche à rejoindre la capitale allemande, poste son tweet, un ami retweet, et le responsable RH prend contact avec elle dans la journée. Résultat : deux semaines plus tard, la voici installée à Berlin ! Le tout sans voir d’agence pour l’emploi, sans parcourir les petites annonces ou même se mettre en disponibilité vis-à-vis d’un chasseur de têtes. Ça fait réfléchir, non ?

Le recrutement social

La présence de votre entreprise, qui soigne tant sa marque employeur, est maintenant clairement indispensable sur la Toile. Les futurs candidats vont forcément faire des recherches et se fier à ce qu’ils trouvent, ce qui est dit sur votre entreprise. Avant d’aller plus loin, mettez-vous à la place d’un candidat potentiel, faites des recherches sur votre société avec un oeil extérieur et travaillez à l’amélioration de votre réputation en ligne.

Une fois en confiance sur votre image, la diffusion de vos offres d’emploi sur les différentes plateformes sociales (illustrées ci-dessous) vous donnera une première visibilité.

Facebook jobs affiche toutes vos offres sur votre page entreprise.

LinkedIn reste encore la plateforme la plus aboutie pour lister les offres et disposer d’une landing page regroupant toutes les fiches de poste.

Même si Twitter ne dispose pas d’un format dédié, un simple tweet bien construit peut capter l’attention du candidat idéal.

Des formats sponsorisés spécifiques

Maintenant que vous communiquez sur vos offres d’emploi, il faut leur donner de la visibilité. Et comme vous le savez, le fameux reach organique – c’est-à-dire la propension d’un post à être vu par un internaute sans passer par la publicité – s’est effondré ces dernières années au profit des formats sponsorisés, évidemment payants (ben voyons !).

Bonne nouvelle : promouvoir une offre d’emploi sur Facebook fonctionne comme pour n’importe quel autre format. Vous bénéficiez de la puissance de l’ad manager et de toutes les options de ciblage : genre, âge, lieu de résidence, intérêt, etc.

Linkedin va encore plus loin avec des formats sponsorisés dédiés au recrutement :

Placés directement sur les profils correspondant à vos critères, les posts Linkedin sponsorisés vous assurent une visibilité maximum et l’attention de possibles candidats.

 

Dans le cadre des newsfeed ads, vos offres s’affichent dans le fil d’actualité de candidats correspondant à vos critères de ciblage : attention garantie !

En conclusion

Je vois tous les jours des chasseurs de tête utiliser ces outils pour leurs clients et je me demande à chaque fois : « Pourquoi est-ce que leur client ou, encore mieux, leur agence d’acquisition ne se charge pas de ça ? ». Les recruteurs ne sont pas spécialistes des réseaux sociaux… et encore moins de la publicité en ligne ! Expert interne ou prestataire, c’est clairement l’interlocuteur acquisition le mieux placé pour mettre en place, paramétrer et optimiser les campagnes de recrutement… au même titre que les autres campagnes digitales.

A la clé ? Une plus grande réactivité, souplesse et adaptivité face aux nouvelles pratiques et aux nouveaux formats.

Fonction RH : marketez-vous !

Téléchargez gratuitement

Fonction RH : marketez-vous !

Recevez gratuitement ce nouvel ebook by Indexel
Téléchargez l’e-book